Nouveautés

Chers visiteurs, il y a du nouveau sur mon site Jimdo!

Toutes les nouveautés

sam.

30

mai

2009

Quitter la Seine-Saint-Denis

Il n'y a pas pour faire rêver que les frontières lointaines, exotiques, gardées par des visas et des militaires hautement corruptibles quoique sévérement moustachus. L'aventure commence aujourd'hui avec le passage d'une ligne impalpable, celle qui de Montreuil à Vincennes nous fait insensiblement quitter les vastes horizons séquano-dyonisiens (si si !!) pour pénétrer hardiment les hautes terres val-de-marnaises. Grisant ! Grisant pour peu qu'il fasse beau, et que cela se fasse sur un vélo Azub, visiblement vendu et livré avec le kit "fais sourire les enfants, étonne les passants et fais freiner les chauffards même confirmés". Appelons-le le kit "bonne humeur", si l'on se fie aux commentaires glanés au long du chemin.

Voilà donc abattus les premiers 30 km, et bravés quelques passages aussi critiques que le cauchemar de Galliéni (avis aux connaisseurs) ou les puces de Montreuil, aussi commodes au vélocycliste que le Cap Horn au pêcheur de crevettes.

 

Voilà, il faut toujours un bel effort d'imagination pour se représenter ne serait-ce que le passage des Alpes, mais un fait est aujourd'hui acquis, entériné et acté : le passage de la Marne !!

Écrire commentaire

Commentaires : 0